Recettes
La cuisine vietnamienne : des spécialités gastronomiques à essayer

La cuisine vietnamienne : des spécialités gastronomiques à essayer

Le Vietnam regorge d’attraits comme ses paysages, ses monuments, ses fleurs, ses plantes et ses couleurs. On oublie souvent de parler de sa cuisine qui est une véritable merveille. Découvrons les secrets de la cuisine vietnamienne à travers ses plats typiques 

Les plats irrésistible pendant la fête du Têt ou le nouvel an lunaire vietnamien

Le Banh chung ou le Banh tet est le plat principal et incontournable pendant le Têt. Ce sont des gâteaux de forme carrée, faits à base de riz gluant, farci de porc et de haricots, enveloppés dans des feuilles de bananier ou de dong. 

Le Ga luoc est un plat vietnamien dont le goût est très classique mais délicieusement bon. Le Ga luoc est cuit à l’eau et avec un peu de sel, un peu de citron vert et souvent avec un peu de piments tranchés.

Mam ngu qua ou le plateau à cinq fruits, le mam ngu qua du Vietnam du Sud et du Nord sont un peu différents. Au Vietnam du Sud : il y a des pommes de cannelle ou du corossol, de la noix de coco, de la figue, du papaye et des mangues. Tandis Que le Mam ngu qua du Nord comprend de bananes vertes, des fruits rouge, de jamalacs blanc et des fruits de couleurs noires.

Les soupes sont les stars de la cuisine vietnamienne

Les soupes vietnamiennes peuvent être servies pendant le déjeuner ou au dîner. On peut en trouver partout, dans les petits coins de la ville, dans des petites gargotes ou au bout du trottoir. Ces soupes sont souvent accompagnées de piments rouges ou de citron pour améliorer le goût. 

Demandez à n’importe vietnamien, quelle est la soupe emblématique du Vietnam, il répondra sûrement le “Pho”. Elle est cuite au bouillon de bœuf, de jarret, des os. Pour la rendre plus délicieuse, on ajoute de la cannelle, des clous de girofle, de la coriandre et de la cardamome, sans oublier les nouilles de riz et des ciboulettes fraîches.

Le bun thang est aussi l’une des soupes servies pendant le Têt, elle est exceptionnellement servie à partir du quatrième jour du têt. Le bun thang est une soupe avec différentes couleurs. Elle est à base de bouillon de chair de poule, on y ajoute des coriandres, des mortadelles, des omelettes finement tranchées, des vermicelles de riz, des épices vertes et rouges.